Accueil / BLOG VOYAGE / 100 chameaux que vous allez kiffer Marrakech !

100 chameaux que vous allez kiffer Marrakech !

Aujourd’hui, je vous emmène sur le continent africain, et plus précisément à Marrakech ! Ce coin du Maroc recèle plein de charmes quand on se laisse porter par son labyrinth de ruelles et son atmosphère frénétique…

La place Jama El Fna

Attention aux véhicules et scooters lorsque vous vous faufilez entre les tatoueuses au henné, les charmeurs de serpents et les danseurs. Ici, c’est la place principale qui réserve plein de surprises !

Durant la journée, de nombreux stands de jus de fruits frais permettent de faire le plein de vitamine C, pour 4 Dirhams (0,40 €) seulement. Les jus de fruits (au choix) sont un délice ! De quoi être en forme pour visiter cette ville en constante effervescence.

A la tombée du jour, la place se transforme en un banquet extraordinaire. Les cuisiniers montent leurs étals de nourriture, puis vous invitent à vous installer à table. Ils sont plein d’humour : « ici, nos plats sont garantis sans smecta » ou « Pourquoi Sarkozi bronze ? … parce que Carla Bruni ». Au stand 29, les cuistos font venir les gens par leur bonne humeur, en chantant ! Bonne ambiance assurée !
L’animation se poursuit jusqu’après minuit, avec des conteurs d’histoires traditionnelles, des matchs de boxeurs amateurs, des musiciens et des danseurs.

La medina de Marrakech ou comment se perdre dans les souks

Préparez-vous, prenez une forte respiration ou deux avant de rentrer dans les souks. Car vous allez pénétrer dans un univers où vous ne maîtriserez rien. Ici, les vendeurs sont redoutables et sans avoir rien vu venir, vous pourriez ressortir tout heureux de la Medina, un tapis sous le coude ! Laissez-vous porter par le flot, souriez et n’oubliez pas de négocier si vous faites des achats (c’est la coutume ici), le tout avec beaucoup d’humour !

Découvrez l’art de marchander dans les souks au Maroc

Classé patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1985, la medina de Marrakech est unique au monde par son organisation et sa taille.
Les souks ont traditionnellement des ruelles étroites, pour se protéger du soleil. A Marrakech, des treillages sont suspendus au dessus des ruelles, afin de filtrer la lumière. Les souks sont ouverts de 8h30 à 20h, et fermés le vendredi.

Les souks sont organisés par quartiers et par métiers. Chaque souk a son nom, selon la spécialité, rarement inscrit ou visible. Par exemple, Ahiak : tissus et vêtements, El Kebir : maroquinerie, Kassabine : vannerie et épices, Sabbaghine : teinturiers, Smata : babouches, Zrabia : maroquinerie et tapis…

Des portes sublimes

 

Koutoubia et ses jardins

La Koutoubia est la plus grande mosquée de Marrakech. Ses jardins offrent un lieu pour se reposer assis sur un banc juste à côté de la place Jama El Fna.

Le Palais Bahia

Bahia signifie « splendide ». La trop grande beauté de ce palais a fait défaut à la gentillesse du pacha el-Glaoui qui, en 1908, décida de se servir pour accueillir ses hôtes français. Ceux-ci l’en chassèrent pour y installer les résidents généraux du protectorat en 1911.
Le harem est richement ornementé. C’est ici que vivaient les 4 épouses et les 24 concubines de l’ancien esclave devenu vizir Bou Ahmed.
Un jardin fleuri communique entre le harem et la cour d’honneur. Un trou dans la porte laisse le passage libre aux chats, très appréciés dans le pays car ils permettent de diminuer le nombre de souris et de scorpions. Dans la cour d’honneur assez austère, la foule attendait des heures en plein soleil pour implorer la clémence du vizir. A la mort de ce dernier, ses ennemis et ses veuves dépouillèrent tout le palais avant même que le corps du défunt ne soit froid !

Le jardin Majorelle

C’est le célèbre couturier Yves Saint Laurent qui a offert le jardin Majorelle à Marrakech en 1964, pour la remercier de l’avoir « adopté ». Ce jardin a été créé par le peintre Jacques Majorelle en 1924. Selon les souhaits d’Yves Saint Laurent, décédé en 2008, ses cendres ont été dispersées dans ce jardin reposant.

Le jardin abrite près de 300 espèces de plantes originaires des 5 continents. Les couleurs sont plus électriques les unes des autres : le bleu cobalt des murs, contraste avec le jaune citron des pots dans lesquels poussent des bougainvillées fuschia, le tout relié par le vert des bambous et cactus…

La maison de la photographie

Cette galerie est née de la rencontre de deux passionés de photographies marocaines anciennes, le Breton Patrick Manac’h et le Marrakchi Hamid Mergani. Elle est installée dans un ancien fondouk, en plein coeur de la medina. Les photos et les négatifs sur plaque de verre s’étendent des années 1870 aux années 1950. Il s’agit de portraits d’hommes et de femmes, de leur vie quotidienne. Un rare documentaire en couleurs tourné en 1957 est même diffusé, et nous apprend plein de choses sur la vie berbère d’autrefois. Ne manquez pas de profitez de la terasse panoramique !

Quelques bonnes adresses à Marrakech

Où se restaurer ou prendre un verre à Marrakech ?

Café littéraire Dar Cherifa

Dans cette ville en constante effervesence, j’ai trouvé par hasard le Dar Cherifa. C’est un véritable havre de paix, en plein coeur de la medina ! Le personnel est au petit soin, on y mange aussi bien pour le goûter que pour un repas. Pour couronner le tout, la salle est chauffée quand il fait froid, contrairement à la majorité des lieux de restauration et d’hébergement de la ville.

Corner Café

Ce minuscule restaurant vaut vraiment le détour. Les mets sont fins et frais, c’est original avec un vrai gout « d’orient » ! L’accueil est chaleureux et le service au top !

Café des épices

Pour observer les vendeurs de la place Rahba Kedima ou admirer le coucher du soleil à Marrakech tout en sirottant un jus d’orange, c’est le lieu parfait !

Où dormir à Marrakech ?

Quaryati Ecolodge

Situé au pied de l’Atlas et proche du centre de Marrakech, l’hotel Quaryati offre un cadre idyllique pour se ressourcer et apprécier la région. Le parc de l’hotel est magnifique, avec la présence d’animaux qui s’y baladent librement : tortues, paons, chats… Un vrai paradis !

Les auberges Marrakech rouge

Les auberges de jeunesse Marrakech rouge sont très colorés et parmi les tarifs les plus bas (6€/nuit par personne) de Marrakech.

Excursions de Marrakech

La vallée de l’Ourika

Oui ! Il y a de la neige au Maroc ! Et je l’ai vu 🙂
A 45 minutes de Marrakech, la vallée de l’Ourika se couvre habituellement de fleurs sauvages et des vergers d’amandiers et de cerisiers entre février et avril. Le temps est doux comme au printemps. Ce n’est absolument pas le cas quand je m’y rends début février 2018. Une neige exceptionnelle, du jamais vu depuis une trentaine d’années !
Les routes pour Setti-Fatma et les fameuses cascades de la vallée de l’Ourika sont inaccessibles. L’excursion est donc écourtée, mais au moins, j’aurai vu la neige et des marocains émerveillés faire des batailles de boules de neige et bonhommes de neige à gogo ! Certains d’entre eux n’avaient jamais vu la neige auparavent. Je fais aussi la visite d’un village berbère où les femmes fabriquent de l’huile d’argan. Pour la fabriquer, elles récupèrent les noyaux dans les excréments de chèvre avant de les laver et de les casser. Lorsqu’elles sont pressées, les noix donnent une minuscule quantité d’huile orangée riche en vitamine E.

Les cascades d’Ouzoud

Les cascades d’Ouzoud possèdent d’impressionnantes chutes d’eau de 110 m de hauteur. En partant de Marrakech, environ 2h30 de route sont nécessaires pour parcourir les 150 km qui séparent ces lieux. Une petite balade entre les oliviers et le long de l’oued permet d’accéder au pied de la falaise. Ensuite, la montée offre une succession de panoramas sur la cascade et la rencontre des petits macaques qui nous souhaitent la bienvenue à leur façon.

Pour finir

Je n’ai pu visiter qu’une toute petite partie du Maroc : Marrakech et quelques sites aux alentours. Cependant, ce que j’ai pu voir m’a donné envie de revenir ! En effet, malgré la proximité géographique avec la France, il y a une différence culturelle énorme qui nous offre tant d’occasions de se laisser surprendre par de nouvelles découvertes. De plus, la gentillesse et l’ouverture d’esprit des marocains, la nourriture délicieuse, les prix intéressants, la possibilité de faire de nombreuses activités et l’utilisation courante du français rend le voyage très agréable. Tout cela est riche et mérite d’être découvert si vous n’y êtes pas encore allé. Le Maroc saura sans doute vous charmer comme moi !
En tout cas, cette première visite du pays m’a donné l’envie de revenir dans le pays et visiter les villes plus au nord et celles de la côte.

En bonus : vue aérienne

A gauche, l’Andalousie en Espagne et à droite, le Maroc ! Ou comment avoir la vue sur deux continents à la fois 🙂

A propos de Anita

Voyageuse en sac à dos, je vadrouille autour de la planète, pour prendre le temps de rencontrer les gens, me perdre dans une ville ou la nature pour mieux la découvrir, et tomber sur des paysages insoupçonnés ou bien des expériences surprenantes. Aujourd'hui, j’accompagne les personnes qui veulent vivre une relation vibrante, mystique et de confiance avec la vie. Je fais ça à travers des outils de guérison holistiques comme le yoga, la méditation et les arts intuitifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.