Accueil / BLOG VOYAGE / Londres en mode aléatoire (ou presque)

Londres en mode aléatoire (ou presque)

Pourquoi planifier son voyage à Londres alors qu’il est si facile de découvrir une destination en se laissant simplement porter ? Ce voyage en lui-même n’était pas prévu et j’ai pris du prendre un billet au dernier moment pour rejoindre un ami voyageant sur place. Voici ce qui arrive en laissant (presque) tout au hasard.

Pour un sorcier, tu te prendras

En se promenant dans les quartiers de Londres, il est possible de croiser des sorciers inspirés de l’univers de J.K.Rowling, Harry Potter et Les Animaux Fantastiques. Prends une des dragées de Bertie Crochu, et si tu tombes sur le goût « oeufs pourris », je compatis !

Le nez en l’air, tu garderas

L’artiste Rick Buckley s’est fait mouler le pif et aurait disséminer 7 de ses sculptures de nez à travers tout le quartier de Soho. Situé dans le West End, ce quartier est connu pour son atmosphère décalée, ses commerces en tout genre et son côté cosmopolite.
La légende raconte que celui qui retrouve les nez de Soho devient immensément riche. Alors, on a tenté notre chance !

Avec un score de 0/7, c’est raté pour nous ! Du coup, je n’ai pas de photos à vous montrer, alors voici une image complètement random.

Les papilles, tu raviras

Londres est une ville cosmopolite et il est possible d’y manger toutes les cuisines du monde. A côté du quartier de Soho, Chinatown permet de se régaler avec un choix de dumplings délicieux !

Le Royaume-Uni a fait du curry un plat national, avec plus de 9000 restaurants indiens, pakistanais et bengalais. Les anglais célèbrent même une semaine nationale du curryBrick Lane est le meilleur endroit pour manger le curry parfait. La multitude de restaurants est étourdissant ! Petite astuce : n’entrez pas directement dans un de ces restaurans, prenez le temps de lire le menu et discuter avec les serveurs dans la rue… Vous vous verrez offrir des réductions et des boissons gratuites pour vous inciter à rentrer. L’entrée, le plat avec un nan et une boisson peuvent descendre jusqu’à 10 euros ! Un prix dé-riz-soir… Bref, à Londres, on s’est tout simplement ré-ga-lé !

L’auto-stop, tu tenteras

HitchWiki est un super site pour trouver des spots où faire du stop n’importe où dans le monde. Comme dans toutes les grandes villes, le mieux est de se positionner aux sorties de la ville de Londres. Nous levons le pouce et nous voila en route pour… Stonehenge ! Ce site se trouve à moins de 2 heures en voiture.

Parler de la reine, tu entendras

Le stop fonctionne plutôt bien et les voitures nous avancent sur la route. C’est l’occasion de rencontrer les locaux et de papoter avec eux.
Quand on parle de notre objectif d’aller à Stonehenge à nos conducteurs, ces derniers restent stones… (j’espère que vous appréciez le jeu de mots^^) Vraiment, ils ne comprennent pas l’intérêt de voir des « blocs de pierre posés dans l’herbe »… ça doit être un truc de géologue peut être.
Par contre, il y a bien un sujet qui les anime : leur reine !

A Windsor, on t’emmènera

« You haven’t been there yet ? You should visit the town, it’s fabulous ! » nous dit David, notre aimable conducteur. Il insiste et fait même un détour sur sa route (et la notre) pour nous montrer là où réside la reine d’Angleterre.
« Look ! The flag means that the Queen is in the Castle » s’enthousiasme-il.
« You should visit the castle ! Buy a ticket here ! » insiste-il, en nous déposant au pied du chateau, avant de nous quitter.

Nous voila à Windsor, devant le chateau de the Queen Elizabeth II, amusés de l’engouement des anglais pour leur reine ! En effet, David ne fut pas le seul anglais rencontré sur la route à être aussi content de parler de la reine à des étrangers.

Une maison penchée, tu verras

Non, vous n’hallucinez pas, cette maison est bien penchée. A Windsor, « the Crooked House » est une maison qui a été reconstruite à la fin du 17eme siècle, si hâtivement que la structure s’est sensiblement déformée et déplacée… Cette maison a inspiré des contes et chansons pour les enfants.
Après cette visite rapide de Windsor, nous décidons de reprendre le stop pour continuer jusqu’à notre objectif du jour : Stonehenge.

Sur la route, tu t’arrêteras

On a beau essayer de partir pour Stonehenge en stop, on dirait que la chance n’est pas au RDV. Personne sur la route ne va en cette direction, comme si Stonehenge n’attirait aucune famille anglaise sur la route. C’est ainsi que pour la première fois de notre expérience d’auto-stoppeur, nous n’atteignons pas notre destination ! Nous sommes plein d’incompréhension, mais le voyage continue. Retournons à Londres !

A Shoreditch et Hoxton, tu te réfugieras

Shoreditch est un quartier où la population hipster de Londres aime se régugier. Vous y trouverez quelques-uns des meilleurs restaurants de la capitale, ses marchés fantastiques et son street art coloré.

Le long des canaux, tu flâneras

Trouver de la quiétude dans les quartiers animés de Londres est étonnement possible. Qu’il est bon de se détendre en soirée, le long des canaux, en partageant une bonne bouteille de vin ! #HipsterLife

Un cimetière particulier, tu découvriras

Les parcs de Londres sont étonnants. A Hyde Park, il y a un cimetière pour animaux de compagnie, avec des tombes miniatures de chiens et chats…

Des cerfs en toute liberté, tu observeras

Dans la banlieue de la capitale, le gigantesque parc Richmond est une réserve royale où vivent de nombreuses espèces protégées, et notamment des troupeaux de cerfs. Les cervidés sont habitués à la présence de l’homme, allant parfois jusqu’à se laisser approcher à quelques mètres à peine… En se déplaçant tranquillement vers eux, il est plutot facile de les observer de près.

Des hommes en kilts, tu rencontreras

Cet habit traditionnellement porté par les hommes des Hautes Terres d’Ecosse, est généralement porté pour de grandes occasions, comme les mariages et autres cérémonies.

Une excursion, tu t’accorderas

Visiter Stonehenge, on y tient coûte que coûte ! Nous hésitons à retenter le stop, car il nous reste seulement un jour de voyage ici. Nous devons faire un choix et pour être vraiment sûrs d’atteindre Stonehenge, nous décidons de dire adieu à l’adrénaline de l’aventure en stop. Et surtout : prendre la lourde décision de -j’en ai la gorge serrée en vous le racontant- réserver-des-places-dans-un-BUS-rempli-de-touristes-avec-le-guide-qui-fait-des-blagues-spéciales-pour-les-touristes-pendant-tout-le-long !
Mais au final, il y a bien eu un avantage : pas eu besoin de faire la queue une fois sur le site pour acheter le ticket d’entrée. En voyant la longue file de touristes qui attendaient, on était bien content d’avoir déjà l’accès.

Tout ça pour voir des « blocs de pierre posés dans l’herbe » 🙂

A propos de Anita

Voyageuse en sac à dos, je vadrouille autour de la planète, lentement, pour prendre le temps de rencontrer les gens, me perdre dans une ville ou la nature pour mieux la découvrir, et tomber sur des paysages insoupçonnés. J’ai ainsi créé ce blog voyage pour partager avec vous les récits de mes aventures autour du monde et proposer mes astuces de globe-trotteuse backpackeuse. Je m'intéresse également à la photographie et la géologie. C'est donc naturellement que je partage ici mes astuces photos pour le voyage et des explications pour comprendre comment se forment les paysages autour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *