Accueil / BLOG VOYAGE / Corte : au coeur de la Corse

Corte : au coeur de la Corse

Au centre de la Corse, il y a Corte. Ou Corti en corse. C’est assurément ici que débute le voyage initiatique pour tous ceux qui cherchent à découvrir l’identité profonde de la Corse.

Corte, une cité d’histoire

Occupant une position centrale de l’île de beauté, Corti est implantée à 450 m d’altitude, au confluent de deux vallées : la Restonica et du Tavignanu (prononcer quelque chose comme « Restonic » et Tavigna », la fin des noms ne se prononcent pas ou sont très subtils à l’oreille, en corse).
De 1755 à 1768, elle fût choisie par Paquale Paoli comme étant la capitale de la Corse indépendante. Afin de former les cadres de toute la jeune nation corse, celui-ci y fonda également l’Université de Corse, la seule et l’unique ! C’est près de 4600 étudiants qui viennent chaque année s’ajouter aux 7000 habitants aujourd’hui.

La ville est bâtie autour de sa Citadelle, qui est, parmi les six citadelles corses, la seule construite à l’intérieur des terres. Elle a été élaborée en 2 temps : la construction du Château au sommet du rocher qui domine la ville, en 1419, et la construction de la citadelle elle-même en 1769.
Après avoir grimpé une belle série de marches, on accède à un Belvédère situé tout en haut d’un promontoire, offrant la meilleure vue panoramique de Corte !

Après l’effort, le réconfort : le Belvédère offre une vue panoramique incroyable sur Corte et sa Citadelle, surnommée « nid d’aigle », dominant les vallées de la Restonica et du Tavignanu
Statue de Pasquale Paoli, général corse et chef de la nation corse indépendante
La fontaine des Quatre-Canons serait le plus ancienne fontaine que nous connaissons aujourd’hui. Elle fut construite à la fin du règne de Louis XV, au XVIIIe siècle, en même temps que furent érigés les remparts et fortifications de la Citadelle.

Une terre d’authenticité et de culture

Chants polyphoniques corses

Nul ne peut rester insensible à la puissance qui se dégage des chants polyphoniques corses. Fruit d’une longue tradition orale, ce sont des chants a capella, avec plusieurs voix solistes entremêlées, aux influences diverses : Moyen-Age, Renaissance, musique arabe. Ces chants trouvent leur origine dans les terres corses, dans les montagnes, au sein de communautés pastorales d’autrefois, qui s’en servaient pour accompagner les moments du quotidien : travaux des champs, transhumance, fêtes… Les polyphonies corses servent à exprimer de nombreuses émotions (joie, douleur, amour, famille, exil…), mais surtout à préserver l’histoire et la mémoire de l’île.

Artisanat corse

Héritiers des multiples traditions de la société pastorale insulaire, les artisans d’art travaillent aussi bien le bois, la terre et le métal. Des ouvrages de ferronerie, le traditionnel couteau corse, le mobilier en chataîgner, sans oublier les poteries, utilitaires ou décoratives… Mais  l’artisanat corse est riche et déploie bien d’autres activités : tricot et tissage en laine de brebis corse, travail du verre, lutherie, bijoux, reliures de livres anciens, jouets et décorations pour enfants… On peut admirer le travail des artisans dans leurs ateliers tout au long de l’année.

Dans les ruelles escarpées de la Vieille Ville
Street art dans Corte

Spécialités culinaires corses

Le Migliacci, les Fritelle curtinese ou encore l’Amaretti, les spécialités locales sont nombreuses. Mais s’il ne fallait n’en garder qu’une pour symboliser au mieux la cité de Corte, la Falculella l’emporterait haut la main.

Côté salé, les beignets aux herbes font parti des nombreuses spécialités corses
Falculelle, LA spécialité cortenaise !

Un terrain de jeu idéal pour les sportifs

La ville est le lieu de départ de nombreuses randonnées. De plus, on trouve beaucoup de lieux de baignade dans les rivières.

La Vallée de la Restonica

Site classé depuis 1966, cette vallée est le lieu idéal pour se baigner dans les eaux claires et accéder à la haute montagne par les sentiers du GR20. Les joyaux de la vallée, les lacs de Melo et de Capitello, respectivement situés à 1711 m et 1930 m d’altitude, sont accesibles à pied au départ du parking « E Grotelle ».

La Vallée du Tavignanu

Parmi les principaux fleuves de l’île de beauté, le Tavignanu prend sa source dans les massifs cristallins du centre de l’île. Il est, jusqu’à Corte, un véritable torrent de montagne. Uniquement accessible à pied (ou à cheval), elle offre de merveilleux spots de baignade et d’escalade et l’accès au lac de Nino, à 1743 m d’altitude.

Corte dominant les vallées encaissées des rivières du Tavignanu et de la Restonica

Que vous soyez adepte d’activités sportives en plein air, de simples balades, de gastronomie locale ou de découvertes historiques et culturelles, vous rencontrerez au coeur de l’île, cette cité et ses habitants qui ne vous laisseront pas indifférent !

A propos de Anita

Voyageuse en sac à dos, je vadrouille autour de la planète, lentement, pour prendre le temps de rencontrer les gens, me perdre dans une ville ou la nature pour mieux la découvrir, et tomber sur des paysages insoupçonnés. J’ai ainsi créé ce blog voyage pour partager avec vous les récits de mes aventures autour du monde et proposer mes astuces de globe-trotteuse backpackeuse. Je m'intéresse également à la photographie et la géologie. C'est donc naturellement que je partage ici mes astuces photos pour le voyage et des explications pour comprendre comment se forment les paysages autour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *